Recherche/ Research

Thématique principale

Étude quantitative de la morphologie des Primates actuels et fossiles à l’aide de méthodes de morphometrie géometrique.

Main thematic

Quantitative study of primate extant and fossil primates using 3D morphometrics.

 

Sans titre-4

Illustration schématique d’un crâne de
Leptadapis et d’un crâne de singe hurleur

Schematic view of
Leptadapis skull (on the left)
and a howler monkey( on the right)

Sans titre-5

Mesures sur le crâne d’un galago
Measurements on a bushbaby skull

Axes de recherche

Mon travail porte essentiellement sur la quantification de la variabilité morphologique ´un groupe de Primates de l´Éocène. Les Adapinés (Adapidés européens) constituent un modèle biologique privilégié pour cette étude car ils apparaissent à l´Éocène moyen et disparaissent à la limite Eocène Oligocène lors de l´événement climatique connu sous le mon de « Grande Coupure ». Ils sont représentés par six genres parmi lesquels Adapis (genre type) est le mieux connu en Europe. Des études morpho fonctionnelles ont été réalisées par plusieurs auteurs afin de mieux appréhender la paléobiologie de ce genre. Or, la variabilité morphologique, au sein de la sous famille des Adapinés est très forte, probablement plus forte que celle des sous-familles de Primates actuels. On peut alors parler de paradoxe des Adapinés puisque la forte diversité morphologique traduit probablement un grand panel d´adaptations qui pourrait être considérées comme avantageuses pour quelques espèces de ce groupe et leur permettre de passer la Grande Coupure. Cela n´a pas été le cas.

Research lines

My work mainly focuses on the quantification of the morphological variability of a group of Primates from the Eocene. Adapines (European Adapids) is an interesting group for this kind of thematic as they appear during the middle Eocene and they disappeared at the Eocene Oligocene boundary during the climatic European climatic event known as the « Grande Coupure ». They are represented by six genera and Adapis (type genus) is the best-known in Europe. Morphofunctional studies were performed by many authors for a better understanding of the paleobiology of this genus. Now, the morphological variability within the Adapinae sub-family is very high, probably higher than the one exhibit by sub-families of extant Primates. We can even call this point the Adapine paradox as such a morphological diversity probably traduces a great panel of adaptations that would can been considered as advantageous for some species of the group to go through the Grande Coupure.

Sans titre-1

Le crâne de Magnadapis fredi
The skull of Magnadapis fredi

 

 

Ainsi, notre connaissance de la variabilité morphologique de ce groupe est encore insuffisante pour permettre une bonne compréhension des dimensions de cette radiation. Mon travail consiste à quantifier cette variabilité. Cela nous donnera de nouvelles clés et de nouveaux arguments pour bien appréhender le panel adaptatif de ce groupe mais aussi les relations entre les espèces (à travers une révision taxinomique). In fine cela pourrait également mener à une quantification de taux d´évolution entre les espèces de ce groupe et ouvrir de nouvelles discussions évolutives.

La quantification de la variabilité morphologique est effectuée par le biais de méthodes de morphométrie géométrique 3D (en particulier sur le crane). Des points homologues sont choisis comme étant les meilleurs descripteurs de la morphologie (du crâne dans son ensemble, ou d’une partie du crane). L´ajustement Procrustes généralisé constitue la première étape de l´analyse et permet de distinguer la forme en deux composantes : la taille et la conformation (information de forme ne tenant pas compte de la taille). Puis, les variables morphométriques (les résidus Procrustes) sont utilisées comme variables dans des analyses multivariées (ACP, analyse discriminante…).

As our knowledge of the morphological variability of this fossil group is not sufficient for a good understanding of the dimensions of this radiation, my work focuses on a quantification of this variability. It gives us new keys for the understanding of the adaptative panel of this group but also the relationships among species through a taxonomic review. In fine it could lead to a quantification of rated of evolution between species of the group and new evolutionary discussions.

The quantification of the morphological variability is mainly performed with the help of 3D morphometric methods (particularly on skulls). Landmarks are chosen to be the best descriptors of the morphology (of the whole cranium or of a part of the cranium). Generalized Procrustes adjustment constitutes the first step of the analysis and allow the distinction between size and shape. Then, morphometrics variables (Procrustes residuals) are used for multivariate analyses (PCA, DFA…).

Sans titre-2

Acquisition des données sur le crâne à l’aide d’un microscribe G2X
Data acquisition using a G2X Micriscribe

Sans titre-3

Scanner surfacique d’un crâne d’Adapis parisiensis
3D surface scan of Adapis parisiensis

 

 

 

 

 

 

 

 

Mon travail de recherche se porte également sur la quantification de la variabilité intra-spécifique des Primates actuels, entre autre, dans un but de comparaison avec celle des espèces fossiles. Je m´intéresse également à d´autres problèmes conjuguant morphologie et évolution. Ainsi, je travaille sur plusieurs projets macro-évolutifs (au sein de l´ordre des Primates) de quantification morphologique, dont un concernant la forme de la première vertèbre cervicale (Atlas), un autre concernant la variabilité dentaire avec des résultats issus de la biologie du développement. Un autre concernant la morphologie des oreilles dans un but systématique et fonctionnel. Je m´intéresse également au développement crânien et à l´ontogénie (en utilisant les concepts de modularité et d’intégration phénotypique). Enfin, les questions de méthodologie (par exemple en morphométrie) comptent parmi mes préoccupations.

Le laboratoire EPHE Paléobiodivesité et Evolution (PALEVO) auquel j´appartiens possède un microscribe G2X permettant l´acquisition des données en 3 dimensions. Il possède également un mesuroscope, une station d’analyse d’images 3D et va s’équiper d’un scanner surfacique et d’un micro CT.

One of my particular topics is the quantification of intraspecific variability in extant primates for the better understanding of the fossils one. However, I am also very interested in other evolutionary and morphological studies. Hence, I am working on a large scale (within the order Primate) quantification of the shape of the first vertebra (Atlas) and on the processes of teeth variability and shape evolution using results from developmental biology. I also have some project on ear morphology in a systematic and functionnal framework. I am also still working on cranial development (using modularity concept) and ontogeny. Finally, I am very interested in theoretical and methodological problems as, for example, the question of the missing points in a morphometric study of fossils.

My EPHE laboratory has a microscribe G2X for the collections of data, a mesuroscope, an image processing station and will be equiped of a surface scanner and a micro CT scan.

capture-decran-2017-01-17-a-15-18-58

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s